La Sepaye

 

Lieu de Vie dans le nord des Deux Sèvres accueillant dix sepayoux à l'année dans un but communautaire, de partage d'entraide et de mixité sociale, de mixité du handicap prônant les valeurs du vivre et du faire ensemble !

Salariés

10 personnes travaillent actuellement à la Sepaye : Un responsable, une assistante de direction, un animateur, une maîtresse de maison, deux assistantes de vie, un homme d’entretien, une agent d'entretien et 2 veilleurs de nuit.

Locaux

La maison d’accueil se situe dans un ancien corps de ferme. Il y a une maison principale, un bâtiment annexe appelé « l’ancienne imprimerie », une chapelle, un atelier et deux granges. L’ancienne imprimerie, la chapelle et l’atelier sont tous les trois aménagés en chambres pour les résidents et / ou pour l’accueil temporaire.

Type d’accueil : personnes handicapées physiques principalement, personnes ayant des troubles mentaux légers.

Nombres de résidents : 1O personnes

Caractéristiques de la maison

 

  • Depuis novembre 2005, la Sepaye a un agrément de la part du CROSMS comme « Lieu de Vie ». Elle touche donc un prix de journée de la part du Conseil Général des Deux Sèvres.
  • La Sepaye a sa propre association de Loi 1901. Cela permet une aide morale et un soutien financier.

 


 

Historique

Cinq personnes sont à l’origine de la Sepaye : Serge BARBIN surnommé Chochotte, Serge MAUDET, Jean-Paul GODET, Jacques MOLY et Marie DABIN

 

C’est le père Barraud, ami prêtre, qui a proposé aux quatre gars de se retrouver pour monter une communauté. Après une première rencontre, la bande se dit que cela manque de fille et part à la recherche de l’oiseau rare. C’est ainsi qu’ils trouvent Marie à Boësset.

 

C’est exactement le 14 octobre 1981 que sera créée La Sepaye, après plusieurs réunions où le fou rire n’était jamais loin, ils s’installent tous les cinq à la cure à Saint Aubin du Plain.

maison160

Sepaye, qui signifie en patois de la région : « espoir ». C’est une vie communautaire qui commence avec de l’accueil à tous les niveaux : routards, ex-taulards, toxicos... La communauté déménage un an plus tard pour s’installer à Argenton Château dans une vieille maison. Mais celle-ci n’étant pas très fonctionnelle, ils finiront en 1983, par trouver un vieux corps de ferme à Châtenay, petit hameau de la commune de Moutiers sous Argenton. L’installation se fera en décembre 1983.

A la Sepaye, après avoir retapé la maison pendant plusieurs années, une idée germe de monter une imprimerie au sein de la communauté. En effet, les travaux de rénovation ne sont pas suffisants pour occuper les personnes accueillies. C’est en mars 1986 qu’une imprimerie va voir le jour : Chochotte aidé par Philippe Lenne dit Fifi se lance dans cette nouvelle aventure… Jean-François viendra en septembre 1986 pour y travailler puis, Marie-Claude en décembre 1988 pour compléter l’équipe.

groupe-sepaye

Chochotte, responsable bénévole, décide alors de « secouer le cocotier » et là …arrivent Myriam, Fabienne et Sabine. C’est de cette nouvelle équipe dynamique que naîtra l’idée de créer une association autour de la Sepaye : La Sepaye-amis. Cette association ayant pour but de soutenir financièrement et moralement la maison d’accueil. C’est aussi l’époque des premières démarches au niveau du département pour demander des subventions. Mais là, les réponses sont négatives. Si la Sepaye veut des financements, elle doit changer pour devenir une structure plus classique.

 

La Sepaye continue donc à vivre à son rythme, Chochotte à sa tête, chaque résidant mettant 70 % de ses revenus dans un pot commun. L’imprimerie rapporte un peu d’argent à la maison d’accueil.

Celle-ci a pourtant de plus en plus de mal à tenir, la concurrence est rude et en août 2000, elle doit fermer.

C’est un coup dur pour la Sepaye, financièrement et moralement. De plus, la santé de Chochotte se dégrade et celui-ci a de plus en plus de mal à tenir sa place de responsable. Une autre équipe vient renforcer la dernière : Hubi, qui prendra la présidence de l’association, Christophe, Arnaud, Sandra, Jean-Paul.

En 2002, pour des raisons de santé, Chochotte lâche les rennes. Il faut alors sérieusement envisager un nouveau responsable. Mais cette fois-ci il n’est pas pensable de trouver un bénévole, il faudra embaucher !

En 2003, Véronique Gobert devient responsable de la Sepaye.

En 2005, la Sepaye reçoit l’agrément Lieu de Vie.

 


 

Pour nous contacter :

Adresses:

La Sépaye
8 Lieu dit Chatenay
79 150 Moutiers Sous Argenton

Responsable : Anthony Grellier

Tel : 05 49 65 96 01

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
Ma position: